Biographie

Hugues Absil, né en 1961, est un artiste peintre, graveur, lithographe et dessinateur français. À l’ère de “l’art contemporain”, il fait le choix délibéré de la peinture. Par la pratique quotidienne du croquis, il actualise une correspondance entre l’art et la vie. En 2016, il remporte le prix du jury à l’occasion du trentième grand prix de peinture de la ville de Saint-Grégoire. Il obtient également le premier prix du salon international du portrait 2015 organisé par l’association ARTEC au Château de Beauregard. Il fait partie du comité de sélection de la Biennale du 109 à Paris. Il enseigne la peinture, le dessin et la gravure à Paris-Ateliers. Il est responsable des classes préparatoires aux écoles supérieures d’art du Cours Saint-John Perse à Paris. Il est diplômé de l’ENsBA (École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris) en lithographie dans la classe d’Abraham Hadad et en dessin dans la classe de Daniel Sennelar. Après avoir obtenu une maîtrise d’Histoire de l’Art sous la direction de Philippe Dagen et de Bruno Foucart à l’Université Panthéon Sorbonne , il devient titulaire d’un DEA d’Histoire de l’Art sous la direction d’Eric de Chassey à l’Université Paris-Sorbonne. Il est également diplômé en tant qu’ingénieur de de l’ESTP (Ecole Spéciale des Travaux Publics).

Le sujet de son mémoire de DEA d’histoire de l’art était Fernand Léger et les contrastes de formes (1998) sous la direction d’Eric de Chassey. Le sujet de son mémoire de Maîtrise d’histoire de l’art était Le temps dans l’œuvre de Paul Klee1 sous la direction de Philippe Dagen et Bruno Foucart2,3,4..

Diplômes

  • 1998 : DEA histoire de l’art. Université Paris IV : « Fernand Léger vers les contrastes de formes ». sous la direction de Bruno Foucart et Eric de chassey.
  • 1994 : Maîtrise d’histoire de l’art. Université Paris IV : « le temps dans l’oeuvre de Paul Klee » sous la direction de Philippe Dagen et Bruno Foucart.
  • 1990 : diplôme de l’E.N.S.B.A. (Ecole des Beaux-arts de Paris) sous la direction de Monsieur A. Hadad (peinture. lithographie) et de Monsieur Sennelar (dessin).
  • 1987 : diplôme d’ingénieur de l’ESTP (Ecole Spéciale des Travaux Publics, à Paris).

Annexes

Articles

Internet


> Interview sur France 3 (voir à 2 minutes)

émission de radio où le texte « messagers rougeoyants de la fuite » de Katia Sofia Hakim, illustré par mes gravures et publié dans le numéro è de la revue Place de la Sorbone, est lu pour les auditeurs.

17M01. monotype

17M01.
monotype 15×21

*
 

Un commentaire

  1. merci et encore bravos pour votre excellent travail Bernard BOIS

Pingbacks

Répondre à bernard BOIS Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

  • Archives

  • Catégories

  • Recherche