conseil pour l’analyse plastique d’une peinture

 

 

Avant tout, il faut vous demander ce que vous poser des questions sur ce qui vous est présenté :

 Le Titre de l’oeuvre
 Le Nom de l’artiste
 La Date de réalisation
 Les Dimensions  En centimètre de préférence
 La nature de l’oeuvre  Oeuvre bidimensionnelle ou tridimensionnelle, tableau, affiche, magazine, sculpture, buste, …
 La Technique  Peinture à l’huile, gouache, aquarelle, gravure, photographie,
 Le Support  Toile, carton, papier, fresque, tissus, …
 Le Lieu d’exposition ou de conservation  Musée (précisez quel musée dans quelle ville), galerie, lieu public, …
 Le Genre  Scène historique, mythologique, biblique, de genre, portrait, autoportrait, nature morte, …
 Est-ce une oeuvre figurative ou abstraite ?  Si elle est figurative, est-elle réaliste, simplifiée ou imaginaire ?
Si elle est abstraite, donne-t-elle à voir des lignes, des formes, des couleurs, des traces d’une gestuelle ?

Puis, pour trouver un plan , il faut partir du « dénoté » avant d’aborder le « connoté ».

I.Le Dénoté

  1. il faut partir de la description simple, ce qu’on appelle le dénoté. Le dénoté comprend la présentation de l’oeuvre, sa description. En lisant cette description, on doit pouvoir se l’imaginer facilement.
  2. il faut se  demander comment l’oeuvre a été composée
  3. comment l’artiste utilise la couleur
  4. comment l’artiste utilise les lumières
  5. comment les motifs représentés se disposent dans l’espace (plat ou en relief?)
  6. quelle facture (quelle touche, lisse ou non) le peintre utilise.

Pour être plus précis, je passe en revue ci-dessous les points que vous pouvez passer en revue au brouillon de façon à ne pas oublier quelque chose d’important dans l’oeuvre à analyser.

A)   Analyse technique :

  • technique de réalisation (fresque, tempera, huile…. et support (bois, toile, cuivre)
  • Format
  • Etat de conservation (bon, usé, ruiné, restauré…)

B)   Identification du sujet la plus précise possible : 

  • Indiquer texte de référence (Bible, source littéraire, proverbe…)
  • Indiquer si le sujet a déjà été traité par un autre artiste qui a pu inspirer celui-ci (les influences)
  • Iconographie : Lecture des symboles, emblèmes, allégories les plus courants.

C) Composition : organisation de la surface peinte

  • Divisions de la surface : proportions entre les parties (schémas particuliers, nombre d’or, divisions harmoniques….)
  • Lignes dominantes et ligne de force (leurs directions, leur importance, leur nombre)
  • Echos et correspondance entre les différentes parties

D)   Dessin : 

  • Externe, ou contour : lisibilité ou non. Insistance ou abolition. Accidenté ou unifié. Brisé ou coulant…
  • Interne : deux types : plat ou graphique (motifs ornementaux…) ou suggérant le relief par des raccourcis, des chevauchements….

E) La Lumière 

  1. Sources de lumière (unique? visible? naturelle? cohérente?)
  2. Effets de la lumière sur la forme : souligne ou estompe la forme
  3. Effetsde la lumière sur la couleur : exalte ou affaiblit (contrastes forts ou faibles)
  4. Effets de la lumière sur la composition : en conformité ou en lutte par rapport au schéma des formes
  5. Effet de la lulière sur l’atmosphère : façon dont elle le suggère ou non.

F) La couleur 

  1. présence de tons locaux
  2. Unifiée (couleur locale affectée par une tonalité générale qui accorde les tons locaux)
  3. Nombre et variété.
  4. Nature : primaire, complémentaires
  5. Intensité : vive, saturée, rompue.
  6. Pose : en aplat, en dégradé (coupée avec une demi-teinte plus sombre ou plus claire), par touches de teintes différentes juxtaposées ou superposées.
  7. Rapport entre les couleurs : camaïeu ou ton sur ton, opposition de primaire et de complémentaire….
  8. Leurs effets d’optiques : dilatation de la tache, chaleur ou froideur, proximité ou éloignement.

G)Relief et Modelé 

  1. Obtenu par le clair-obscur (dégradation d’une couleur de la plus foncé à la plus claire)
  2. Obtenu par des hachures
  3. Obtenu par contrastes et couleurs juxtaposées.
  4. Obtenu par la disposition des objets dans l’espace

H) L’ESPACE 

  1. Sa profondeur, son ampleur
  2. La façon dont il est construit ou suggéré (empiriquement, mathématiquement par la perspective, par le clair obscur, par l’unité tonale….
  3. Schémas de composition qui suggèrent la profondeur (architecture, groupement, taille…)
  4. Le point de vue spectateur (vue dominante, ascendante, au niveau de l’oeil).

I) L’EXECUTION

  1. Partie non visible : travail préparatoire (dessin), travail sous jacent (premiers tracés recouverts, premières mises en place)
  2. Partie visible :
  • Pose de la couleur (touche fondue, touche lisse ou empâtements, rugosités),
  • glacis plus ou moins transparents,
  • rapport de la touche et de la forme, qualité expressive de la touche.

 

II. Le Connoté

pour comprendre le sens de ce que vous avez remarquer il faut vous demander :

  • quelle est l’intention de l’artiste?
  • a-t-il voulu délivrer un message?
  • doit-on tout observer au premier degré? ou au contraire l’oeuvre est-elle

Une allégorie ? (représentation imagée d’une idée, d’un sentiment)
Une métaphore ? (substitution par analogie d’un objet ou d’une idée par un autre)
Une polysémie (plusieurs sens)
Une redondance (répétition de formes ou de mots)
Une métonymie (fragment d’un corps ou d’un objet, notre imagination reconstitue le tout)
Une ellipse (suppression d’un élément ou d’un moment de l’action, l’imagination reconstitue les faits)

  •  l’artiste appartient-il à un mouvement? comment utilise-t-il les caractéristiques du mouvement? Comment se place-t-il par rapport à ses contemporains?

 

 III. plan de l’analyse plastique

Puis il faut réorganiser ces observations faites en décrivant l’oeuvre de façon à leur donner du sens

  1.  Toutes les remarques faites sont organisées suivant un plan thématique en deux ou trois parties.
  2.  Ces thèmes doivent être différents de ceux abordés dans les deux autres questions  posées pour les deux sujets du BAC
  3. Il faut éviter opposition simple entre deux points de vue contradictoires, en imaginant une troisième approche qui fasse la synthèse des deux premières parties.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

  • Archives

  • Catégories

  • Recherche